1001 fesses

Je suis tombé par hasard sur le projet 1001 fesses en regardant mon feed sur Instagram. Coup de coeur. J’ai toujours aimé les courbes, les vestiges du temps et les imperfections chez l’humain. Émilie et Frédérique ont créé un long poème visuel sur l’éloge du corps féminin, pour reprendre leurs mots. C’est nécessaire. C’est magnifique. Tellement, que j’ai eu envie de faire ma mini série de fesses masculine et féminine, inspirée de leur projet.

Faire ces photos m’a inspiré de grandes choses. Je pense même faire un projet de mon côté sur la nudité. Qui sait. Je me laisse guider par les rencontres entre mes modèles et moi, par le résultat. Ma ligne directrice viendra. En attendant, je lance l’invitation à tous ceux qui voudraient tenter l’expérience. Je suis à la recherche de modèles pour continuer mon exploration. On en parle en privé.

Simon Emond

La photographie documentaire me permet de raconter, de militer et surtout de poser des questions. Je m’inspire d’une rencontre sincère, aussi enveloppante soit-elle, afin de créer un univers brut, intemporel et qui parle de lui-même. Le noir et blanc assumé reste pour moi la meilleure façon de revenir à l’essentiel, au vrai.

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *