Simon Emond (il, iel) est un photographe autodidacte né au Canada. C’est à Métabetchouan, une petite localité riveraine du Québec, qu’iel vit. Simon a reçu plusieurs bourses, prix et distinctions internationales, puis a exposé au Canada, en France, au Danemark, au Portugal et exposera bientôt en Italie. En 2023, Simon est finaliste au Prix Lynne-Cohen du Musée national des beaux-arts du Québec et est sacré représentant du Québec-Canada en photographie au IXe Jeux de la Francophonie à Kinshasa.

Le plus souvent, le travail de Simon s’éloigne de la référence au réel habituellement entretenue par le médium photographique – laissant plus d’espace à un langage plastique créé avec ses propres interventions numériques puis mis en matière par l’impression. Ainsi, ses œuvres sont le résultat d’explorations faites avec les logiciels de post-production, où le travail avec les différents réglages de luminosité contribue à une mutation de l’image. Les photographies numériques, réalisées sur le terrain, vont ainsi au-delà du sujet et de la situation captés par l’appareil. L’œuvre imprimée est l’incarnation finale de son travail.